© atelier albert amar architectes-urbanistes 2016 I contacts I téléchargement I plan du site

Maîtrise d’œuvre : Office Public de l’Habitat Seine I Saint-Denis (OPH93)
Equipe : 
Etude 1 : Atelier Albert AMAR, mandataire I Cushman & Wakefield I GERAU Conseil I COSITREX I BATT
Etude 2 : Atelier Albert AMAR, mandataire I Philippe BASSETTI I OGI

Etude : 2011 I 2013
Superficie : 193 ha

Contexte
Le quartier de Bécon-les-Bruyères - situé sur les territoires des villes d’Asnières-sur-Seine, de Bois-Colombes et de Courbevoie - se caractérise par un dynamisme démographique et économique qui s’est accéléré de manière très significative ces dernières années notamment par un renouvellement de la population et l’implantation de nouvelles entreprises et la création de près de 10 000 emplois. La mutation de ce secteur s’amplifiera avec l’implantation d’une nouvelle gare du réseau Grand Paris Express qui permettra une meilleure circulation des voyageurs et confirmera Bécon-les-Bruyères comme une de ces polarités urbaines fortes permettant tout à la fois d’offrir une qualité de vie de proximité et des pôles d’activités modernes. L’objectif de l’étude est de dégager un diagnostic spatial, économique et socioculturel de ce territoire, avec pour ambition de permettre aux trois communes d’être en mesure de formaliser un avant-projet urbain et de pouvoir contractualiser un contrat de développement territorial en commun.

Mission
Notre travail a permis l’élaboration d’un schéma directeur autour de la gare de Bécon-les-Bruyères. Cette gare fait l’objet d’une double réflexion représentant deux temporalités différentes, la mise en accessibilité de la gare dans un premier temps, à échéance de 2015 et la réalisation d’une gare du Grand Paris en connexion avec la gare de Bécon, à échéance de 2025. Les trois collectivités - Courbevoie, Bois-Colombes et Asnières sur Seine - concernées par ces programmes veulent se doter d’une vision partagée face aux maîtrises d’ouvrages de ces projets. Les enjeux de l’étude relèvent de la cohérence de la mutation urbaine à l’échelle du territoire concerné, dans sa globalité, indépendamment des limites administratives communales. La méthode adoptée pour faire émerger un discours partagé par les trois collectivités a consisté à identifier dans un premier temps le diagnostic et les besoins de chaque commune, pour alimenter le diagnostic global dans un second temps.

Déroulement de la mission
Phase 1 : Diagnostic 
Phase 2 : Orientations d’aménagement 
Phase 3 : Pré-projet urbain

 

Projet de cohérence et de développement urbain
sur le périmètre autour de la gare de Bécon
Villes de Courbevoie, Asnières-sur-Seine et Bois-Colombes | 92