© atelier albert amar architectes-urbanistes 2016 I contacts I téléchargement I plan du site

Maîtrise d’ouvrage : Communauté des Communes Giennoises
Equipe : GERAU Conseil, programmation et habitat, mandataire I Atelier Albert AMAR
Etude : 2015 I 2016
Superficie : 10 ha

Contexte
La commune de Gien (15 495 habitants) est située dans le département du Loiret à une heure d’Orléans et une heure trente de Paris, elle fait partie de la Communauté Des Communes Giennoises. Le quartier des Montoires est identifié comme un quartier d’intervention prioritaire. Il comprend 541 logements locatifs sociaux appartenant à LogemLoiret, des logements privés et trois bâtiments appartenant à Coallia (Centre d’Accueil des demandeurs d’Asile et Foyer des Travailleurs Migrants), des équipements publics et des commerces. Le quartier souffre d’une image négative auprès de la population giennoise. Les constructions à caractère social se sont ajouté les unes aux autres au fil des décennies, avec deux défauts majeurs : la mono-fonctionnalité du quartier et l’absence de cohésion urbaine. Cette situation est renforcée par la dégradation de l’ancien Foyer des jeunes travailleurs et de l’ancien Intermarché et son parking où perdure un commerce (un bar). Dans le cadre de l’élaboration du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) porté par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), le quartier des Montoires est inscrit sur la liste des projets d’intérêt régional validée par le conseil d’administration de l’ANRU du 21 avril 2015.

Mission
L’étude urbaine ainsi que la mise au point du programme de rénovation urbaine sur le quartier des Montoires vise à mettre au point des actions convergentes de requalification : reconstructions après démolitions, diversification de l’offre de logements dans ces reconstructions, aménagement et renforcement d’une nouvelle centralité de quartier, (avec une offre de services publics), amélioration du maillage des voies publiques, résidentialisation et amélioration de la gestion urbaine de proximité...
L’objectif principal de notre travail a été la rédaction du protocole de préfiguration dans le cadre des projets d’intérêt régional de l’ANRU.
L’étude a permis de définir :
- le positionnement du quartier au sein de la Communauté Des Communes Giennoises et sa « vocation », à court, moyen et long terme »
- les orientations stratégiques poursuivies au titre du volet urbain du Contrat de Ville (vocation du quartier à 10 - 15 ans) et les premiers objectifs opérationnels
- le programme d’études détaillé à mettre en œuvre pour préciser le projet urbain, ses modalités et son calendrier de réalisation.
- formaliser des propositions opérationnelles sur le quartier des Montoires pour élaborer un schéma de cohérence global préalable à toute intervention conventionnée.
- les moyens consacrés à l’analyse de la soutenabilité financière des projets dans une approche en coût global.
- les modalités d’association des habitants pendant la phase d’étude et plus particulièrement l’installation de la Maison des Projets.

Déroulement de la mission
Phase 1 : Diagnostic et enjeux (1 mois)
Phase 2 : Orientations et scénarios (scénarios de faisabilité fonctionnelle, architecturale, technique et financière) (1,5 mois)
Phase 3 : Finalisation et rédaction du protocole de péfiguration (0,5 mois)

Etude de définition et de faisabilité
du projet de rénovation urbaine du quartier des Montoires
Gien I 45